Le Mohair, laine d'une petite chèvre qui vient de loin, ...

 

Cette chèvre blanche à la toison bouclée, est originaire des grandes plaines de Mongolie. C'est au XIème siècle qu'elle commence à s'ébrouer sur les plateaux d'Anatolie, au cœur de la province d'Angora, devenue aujourd'hui Ankara.

 

C'est en souhaitant revaloriser un patrimoine perdu et contrer un marché international avec ses élevages extensifs qu'une poignée d'éleveurs réussit à l'implanter dans les pâturages français dans les années 1980. Ils se sont depuis lors assemblés pour garantir un mohair de grande qualité notamment grâce au travail de sélection génétique effectué par Capgènes.

 

Regroupé grâce à la Sica Mohair et l'ANECA, l'ensemble des éleveurs Français peut ainsi élever, transformer et valoriser sa laine en de nombreux produits douillets comme des pulls, chaussettes, pelotes, couvertures, écharpes, ...

 

 

 

De l'élevage à la pelote de laine, ...

 

Notre spécificité est de tondre nos chèvres qu'une seule fois par an, comme les moutons, afin qu'elles puissent profiter de l'extérieur et du soleil au maximum. Les toisons sont ensuite débarrassées de leurs impuretés et triés en deux lots pour la transformation.

 

C'est dans une démarche de développement territoriale et de préservation d'un savoir faire qu'il nous paraissait pertinent de travailler une partie de la laine en circuit court à la ferme grâce à une cardeuse manuelle Ashford et un rouet Ashford Kiwi 2. Un atelier tricot a vu le jour, comprenant différentes machines à tricoter simple et double fontures.

 

La laine étant une  activité de diversification, nous ne pouvons y consacrer la majorité de notre temps. Nous transformons donc également par l'intermédiaire de Laurent Laine (Haute-Loire) pour le lavage et Felletin (Creuse) pour le cardage et la création de fils en cônes.

La teinture est faite à la ferme grâce à des plantes cultivées sur place ou prélevées judicieusement aux alentours. Pour certaines couleurs, nous devons commander des plantes spécifiques notamment chez Okhrâ.

 

 

 

Et la laine de mouton, ...

 

Notre territoire étant une terre d'élevage, nous nous procurons également de la laine de Texel d'un éleveur de mouton. Après la tonte, nous sélectionnons les plus belles toisons puis les transformons à la ferme. 

Vous pouvez retrouver cette laine teinte dans les kits création de semelles de notre boutique.

 

Vous souhaiter vous initier à une de ces techniques ?  Découvrez nos différents ateliers dans les pages suivantes.